Final Fantasy XV : test et présentation du jeu

final_fantasy_xv-test-avis

Final Fantasy XV, c’est l’histoire de 4 garçons, des amis, des frères d’armes que la vie entraîne dans une belle aventure où leur amitié sera testée à tout moment. Au cœur de l’histoire, le Prince héritier Noctis qui s’en va retrouver l’Oracle Lunafreya – sa promise, accompagné par ses trois chaperons. Leur objectif : offrir au monde d’Eos une stabilité tant recherchée grâce à l’union du prince à sa dulcinée. Mais la bataille s’annonce rude et l’attaque d’Insomnia par l’Empire Niflheim ne facilite pas la tâche aux garçons. Classé disparu et complètement ruiné, Noctis commence un long combat initiatique pour reprendre sa place au palais royal.

Final Fantasy XV sur PS4 Pro

Final Fantasy XV tourne sur cette console depuis décembre 2016. La résolution est la même pour un écran 4K et 1080p. L’image s’adoucit légèrement grâce au rendu finesse et la distance d’affichage s’améliore nettement. Comparé à la version PS4, le jeu est beaucoup plus fluide sur la Pro. Le jeu est en outre déjà disponible sur Xbox One avec des effets artistiques beaucoup moins importants mais toujours aussi réalistes.

Un monde de fantasmes

Le monde d’Eos est constitué d’un univers imaginaire. Dès le tout début du jeu, le joueur est invité à se familiariser avec ce monde à bord d’une voiture royale. Dotée d’une conduite semi-automatique, celle-ci l’accompagne tout au long de l’aventure, tout en respectant ses choix dans les directions à prendre. Final Fantasy XV, c’est de vrais paysages romantiques et artistiques. Dans l’ensemble, l’environnement présente des montagnes, des vallées, du désert, avec des effets naturels très appréciés, on se croirai presque dans un jeu d’arcade genre Moto Racer.

Un beau monde plein de danger

Mais le monde d’Eos, c’est aussi un univers où le danger est omniprésent. Il est d’ailleurs formellement interdit et très imprudent de parcourir ce vaste monde sans armes. A chaque rencontre s’organise une nouvelle quête et les tâches à réaliser évoluent au fil du temps. Évidemment, chaque intervention est rémunérée par des cadeaux, des équipements, des cartes de réduction en boutique, etc. L’empire est entièrement sous contrôle, des soldats débarquent à tout moment et lancent des attaques surprises. Les mauvais esprits sont partout et risquent de surprendre les joueurs qui s’attardent à apprécier le paysage.

Des héros en chair et en os

Les amateurs de Final Fantasy le savent : Noctis et ses trois compagnons Prompto, Ignis et Gladiolus incarnent de réels héros. De vrais hommes de guerre, avec des personnalités d’enfer bien affirmées, de quoi rendre les femmes plus qu’heureuses. Mais attention, tout ce qui brille n’est pas or dans Final Fantasy XV. Nos héros semblent bien réels dans certains épisodes, mais le changement est flagrant dans d’autres. De jeunes garçons passionnés et attachés à la vie, Noctis et ses chaperons deviennent des guerriers de tous les temps. Ils s’adaptent et évoluent au cours du jeu, transformant les joueurs en de véritables aventuriers.

Car il faut admettre que dans Final Fantasy XV, on voyage beaucoup. Bien qu’au cœur de l’histoire se retrouve différents affrontements, la magie du voyage le remporte sur toute les parties.

Final-Fantasy-XV-avis-test